Accueil www.macoree.com

Les Origines mythiques

C’est bien avant notre ère que la légende commence. Le fils du Créateur, Hwan-Ung (환웅), qui s’ennuyait, descend sur Terre pour rencontrer les humains et fonder la « cité des dieux », accompagné de 3000 serviteurs. Il commence son voyage dans les hautes cimes qui séparent la Chine de la Corée actuelles et y rencontre une ourse et un tigre qui désirent devenir humains. Hwan-Ung ému (on a beau être d’essence divine, on a quand même des sentiments), décide de leur offrir une épreuve qui, s’ils la réussissent, leur permettra d’accéder à la condition qui est la nôtre. Il les enferme donc pour 100 jours dans une grotte avec comme seule nourriture de l’ail et de l’armoise. L’ourse put supporter l’épreuve, le tigre échoua. Elle fut donc changée en très belle femme et Hwan-Ung l’épousa. De leur union naquit un fils, Dangun (단군), qui allait créer le premier royaume de Joseon (조선, 朝鮮) (prononcer « djo sonne ») à Pyongyang (?) en 2333 avant Jésus-Christ (ou plutôt, Jésus-Christ est né 2333 ans après la fondation de Joseon…)

Certains historiens, critiqués comme étant chauvins, tentent de réintégrer Dangun comme un personnage historique à part entière et non plus comme un simple personnage de légende. Malgré les critiques, il est intéressant de noter qu’il a été retrouvé dans d’anciens documents en Corée et en Chine des traces d’un Dangun, fondateur d’une ancienne dynastie (appelée Ancien Joseon ou Gojoseon (고조선, 古朝鮮)) qui dura jusqu’au deuxième siècle avant J.-C.

Ce mythe est interprété comme le reflet des origines préhistoriques du pays. Hwan-Ung serait vraisemblablement le chef d’une tribu d’Asie centrale qui émigra de Mandchourie à la recherche d’un climat plus doux. Il se retrouva sans doute en présence de tribus autochtones, celle du « tigre » qui fut battue et celle de l’« ourse » à laquelle la tribu de Hwan-Ung s’intégra.

Un autre personnage semi-historique est aussi à citer : Kija, ancien fonctionnaire chinois qui s’exila et fonda vers 1112 av. J.-C. un royaume au nord-ouest de l’actuelle Corée du Nord qui dura jusqu’en 193 av. J.-C. Il serait à l’origine de l’introduction en Corée des caractères chinois et des techniques de culture du riz et de l’orge.