Accueil www.macoree.com

Après la guerre

La Corée fut bien libérée du joug japonais le 15 août 1945, mais divisée en deux morceaux par les grandes puissances. Le Nord du 38e parallèle sous administration russe, le Sud sous administration américaine.

En 1947, les relations des deux puissances, qui se préoccupent surtout de la situation en Europe, vont de mal en pis. Les Américains n’ont d’ailleurs rien fait de sérieux pour empêcher la Chine de devenir communiste. Ils proposent alors d’organiser des élections sur l’ensemble du territoire sous contrôle de l’ONU. Les Russes refusent et installent dans leur secteur Kim Il-Sung. Les élections ont donc lieu seulement au Sud et c’est Syngman Rhee (Yi Seung-man) qui devient le Président de la République de Corée proclamée le 15 août 1948 (le 15 août est donc devenu fête nationale, et 815 le nombre symbole de la renaissance de la Corée du Sud après la crise de 1997). En réponse est proclamée au Nord, le 9 septembre, la République Populaire et Démocratique de Corée. Bref, deux héros de la résistance coréenne se retrouvent ennemis parce que des grandes puissances se sont amusées à se partager le monde.