Accueil www.macoree.com

Patipero Ilbo Audio

Tous ces reportages sont au format MP3 en deux qualités : basse et haute (pour connexion haut débit).

Le TGV coréen - Alain Devalpo (mars 2004)

Le TGV Coréen

Après une épopée technologique de dix années d’un coût de 18 milliards d’euros, la Corée du Sud devient le second pays d’Asie à disposer d’un train à grande vitesse avec le Japon et son Shinkansen. Ce 1er avril, c’est la mise en service commercial du Korean Train eXpress, ou, plus simplement, du KTX, qui filera à des pointes de 300 km/h entre Séoul et Busan, la seconde ville du pays (412 km).

1’30 - Chronique enregistrée pour France Inter.

Écouter

BQ HQ

La démocratie sud-coréenne vacille – Alain Devalpo (mars 2004)

Le vote de la destitution du président Roh Moo-Hyun élu au suffrage universel en décembre 2003 par les parlementaires évoquant un futile prétexte représente plus qu’un abus de pouvoir. Il s’agit d’un coup dur porté à la jeune démocratie sud-coréenne qui vacille. La rue n’entend pas laisser le Parlement agir à sa guise et manifeste son mécontentement. L’heure de vérité sera le 15 avril, lors des élections législatives. Des élections qui dans ce contexte de crise prennent une nouvelle dimension : c’est désormais du quitte ou double.

La démocratie sud-coréenne vacille

15’08 - Reportage enregistré pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

Comment le TGV est devenu le KTX ? – Alain Devalpo (février 2004)

Il a le look du TGV. Il roule à 300 km à l’heure, aussi vite que le TGV. Mais ce n’est pas le TGV, c’est le KTX, le Korean Train eXpress, le train à grande vitesse coréen. Si à première vue, le doute est permis, c’est que le KTX appartient à la famille des TGV puisque c’est la France qui a appris à la Corée à le construire au cours du plus important transfert de technologie jamais réalisé entre deux pays.

Comment le TGV est devenu le KTX ?

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

En voiture, s’il vous plait ! – Alain Devalpo (février 2004)

En voiture !

Le 1er avril et après dix années d’effort, la Corée possédera son train à grande vitesse. Ce sera l’inauguration du KTX (Korean Train eXpress) qui reliera Séoul à Pusan avec des pointes de vitesse à 300 Km/h. C’est le petit frère du TGV Paris-Lille puisque c’est la France qui avait remporté le contrat en 1994.

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

Cités radieuses du pays du matin calme – Alain Devalpo (février 2004)

Cités radieuses du pays du matin calme « D’austères façades bétonnées, des quartiers où la rue disparaît, des barres à perte de vue…, au total des grands ensembles dont la population se chiffre en dizaines, voire en centaines de milliers d’habitants. Ce tableau, qui évoque l’utopie de Le Corbusier portée à son comble, est pourtant bien réel et fait partie de l’environnement quotidien de nombreux Coréens. » Valérie Gelézeau, docteur en géographie, maître de conférences à l’Université de Marne-la-Vallée, a écrit un livre sur les Cités radieuses du pays du matin calme. Rencontre et ballade dans ces univers de béton.

7’35 et 7’05 - Enregistré pour Radio Corée Internationale.

Écouter

1ère partie

BQ HQ

2e partie

BQ HQ

Hagwon, la face cachée de l’éducation coréenne – Alain Devalpo (janvier 2004)

Les hagwon constituent la face cachée du système éducatif coréen. Instituts privés, il s’avère obligatoire de les fréquenter pour réussir sa scolarité malgré le coût que cela représente. Pourtant aucune démocratie digne de ce nom ne peut faire l’économie d’un vrai système éducatif public qui garantisse l’égalité des chances à tous.

Hagwon, la face cachée de l'éducation coréenne

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

La Corée du Nord à l’heure d’Internet - Alain Devalpo (janvier 2004)

La Corée du Nord à l'heure d'Internet

La Corée du Nord, le pays ermite, veut se mettre à l’heure d’Internet. Un entrepreneur allemand a convaincu le régime stalinien de s’ouvrir au net et de permettre à quelques privilégiés d’utiliser le web.

1’35 Enregistré pour France Inter.

Écouter

BQ HQ

Transes entre gratte-ciels et cybercafés - Alain Devalpo (janvier 2004)

La Corée du Sud de 2003 reste attachée à la tradition du chamanisme, une forme religieuse ancestrale qui célèbre toujours ses transes entre les gratte-ciels, les autoroutes et les cybercafés. En fin d’année, quand elles ressentent le besoin de se ressourcer, les chamanes organisent un rite qui dure trois jours.

Transes entre gratte-ciels et cybercafés

2’35 Enregistré pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

Itaewon, hier, aujourd’hui et demain - Alain Devalpo (janvier 2004)

Itaewon, un quartier du centre de la capitale sud-coréenne dont la réputation a dépassé les frontières de la péninsule en raison de la présence de l’imposante base américaine de Yongsan depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953. En 50 ans les GI’s américains ont pris leurs aises à Itaewon, jusqu’à faire fuir les Coréens durant des décennies mais les temps changent.

Itaewon, hier, aujourd'hui et demain

9’40 et 6’05 - Enregistré pour Radio Corée Internationale.

Écouter

1ère partie

BQ HQ

2e partie

BQ HQ

Hi ! Séoul ou Comment séduire les expatriés ? – Alain Devalpo (décembre 2003)

Hi ! Séoul

Hi ! Séoul, voilà le mot d’ordre dans la capitale sud-coréenne pour accueillir les étranges étrangers. Mais comment les retenir ? Cela reste un mystère pour la Corée, pays ermite jusqu’à la fin des années 1980. Les Coréens n’ont aucune expérience en matière d’accueil de représentants d’autres cultures.

Les autorités se préoccupent peu du sort des immigrants venant de Chine ou d’Asie du Sud-est.

Par contre, elles sont beaucoup plus attentives aux expatriés américains et européens car, avec eux, arrivent des capitaux. Pour les inciter à choisir Séoul plutôt que Tokyo, Singapour ou Changhai, les Coréens multiplient les projets.

8’ et 6’40 - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

1ère partie

BQ HQ

2e partie

BQ HQ

Le bac coréen, une compétition sans merci – Alain Devalpo (décembre 2003)

Sonneung, le « baccalauréat coréen » est une journée capitale dans la vie d’un coréen et d’une coréenne. Leur futur est suspendu aux résultats. L’occasion de faire le point sur un système éducatif très élitiste qui nécessite de profondes réformes.

Le bac coréen, une compétition sans merci

7’45 et 7’ - Enregistré pour Radio Corée Internationale.

Écouter

1ère partie

BQ HQ

2e partie

BQ HQ

Visite guidée de Kimchiland – Alain Devalpo (novembre 2003)

Si la Corée du Sud devait changer de nom, elle pourrait s’appeler Kimchiland. Le Kimchi, c’est l’invité de tous les repas. Il est donc logique qu’un salon, fait unique au monde, y soit entièrement consacré. La deuxième édition de cet événement s’est tenue à Séoul, début novembre. Visite guidée pour tout savoir sur ce plat à base de chou.

Visite guidée de Kimchiland

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

La bataille des quotas : France-Corée même combat – Alain Devalpo (novembre 2003)

Pour protéger sa production nationale, la Corée impose que les cinémas, un jour sur deux, programment des films Made in Korea. La télévision est aussi contrainte à des quotas de films étrangers et notamment américains. Une loi que certains voudraient voir disparaître et le débat fait rage entre les partisans du ministre de la culture, Lee Chang-dong, lui-même cinéaste, et ceux du ministre de l’économie qui tente de conclure un accord avec les autorités américaines.

La bataille des quotas

En matière de défense de la diversité culturelle : France et Corée mènent un même combat.

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

Le rêve Coréen – Alain Devalpo (novembre 2003)

Le rêve Coréen

Ils viennent de Chine, d’Asie du Sud-est, parfois de plus loin, du Nigeria ou du Pérou pour travailler en Corée du Sud. Une loi sur les travailleurs immigrés vient d’entrer en vigueur, c’est l’occasion de faire le point sur leur situation.

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

La chasse aux immigrés – Alain Devalpo (novembre 2003)

Plus de 100 000 travailleurs immigrés risquent d’être rapatriés de force vers leur pays d’origine. Sont visés tout ceux dont la présence en Corée dépasse 4 ans. C’est la conséquence de l’entrée en vigueur d’une loi voulue par le président réformiste Roh Moo-Hyun mais dont l’esprit a été détourné par les conservateurs majoritaires au parlement.

Le prêtre Michel Roncin qui vient en aide à ces travailleurs pour le compte du diocèse de Séoul exprime son point de vue.

3’55 -

Écouter

BQ HQ

Le Beaujolais nouveau est arrivé jusqu’à Séoul – Alain Devalpo (novembre 2003)

Le Beaujolais nouveau est arrivé jusqu'à SéoulAprès le Japon, c’est à la Corée d’être conquise par le Beaujolais nouveau. Cette année, l’association des sommeliers coréens a multiplié les occasions de goûter le vin primeur dès le 19 novembre au soir.
Au-delà de cet engouement, les Coréens s’intéressent de plus en plus au vin et leur consommation dans les années à venir devrait être la plus forte croissance en Asie du Nord-est.

2’30 - Reportage enregistré pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

Le bac coréen, une journée capitale – Alain Devalpo (novembre 2003)

Décembre, c’est la fin de l’année scolaire en Corée et début novembre, ce sont les épreuves du baccalauréat. Cette année, c’est le 5 novembre que les candidats ont planché. Une journée déterminante pour le reste de leur vie.

5’ - Direct pour l’École des Savoirs de Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

Le Baduk, un art majeur – Alain Devalpo (octobre 2003)

Jeu millénaire – il serait apparu il y a 4000 ans - le baduk connu en occident sous le nom de jeu de go n’a pas pris une ride en Corée du Sud. Il y a les bandes dessinées baduk , la chaîne câblée Baduk TV ou encore un magazine tirant à 40 000 exemplaires. Il y a aussi des dizaines de sites Internet et surtout des écoles de baduk disséminées un peu partout dans ce pays qui revendique 12 millions de joueurs.

Le Baduk, un art majeur

16’ - Reportage réalisé pour Radio Corée Internationale.

Écouter

BQ HQ

Les oubliés de l’île de Sakhaline – Alain Devalpo (Septembre 2003)

Les oubliés de l'île de Sakhaline

Déportés dans l’île de Sakhaline pour y travailler dans les mines de charbon par les Japonais lorsqu’ils dominaient, avant la seconde guerre mondiale, à la fois la péninsule et cette île. Puis soumis par Staline, c’est le sort qu’ont connu quelques dizaines de milliers de Coréens.

Aujourd’hui, ces personnes ont théoriquement le droit de rentrer en Corée du Sud. Encore faut-il financer leur retour. Qui doit payer ? Séoul ou Tokyo ? Une page d’histoire qui n’arrive pas à être tournée et 50 ans plus tard, en Corée du Sud, les blessures de l’occupation japonaise sont encore ouvertes.

2’40 - Reportage réalisé pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

Retrouvailles entre familles séparées par la guerre de Corée – Alain Devalpo (septembre 2003)

La guerre de Corée entre 1950 et 1953 a divisé géographiquement la péninsule coréenne de part et d’autre du 38e parallèle. Elle a aussi divisé les familles. Du coté Sud, on estime que 1 250 000 personnes ont alors été séparé d’un proche. Depuis août 2000, il existe un espoir pour ces familles déchirées qui n’ont pas pu communiquer au cours des 50 dernières années : des rencontres entre Nord et Sud sont organisées deux ou trois fois par an. Du 20 au 25 septembre, se déroule la 8e rencontre de ce genre. Témoignage de Mme Chung dont le mari a disparu pendant la guerre pour une raison toujours inexpliquée et qui a participé à la dernière rencontre en juin dernier.

Mme Chung

2’30 - Reportage réalisé pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

L’arme de séduction massive de la Corée du Nord – Alain Devalpo (septembre 2003)

L'arme de séduction massive

À l’occasion des jeux universitaires qui réunissent 170 nations, le régime de Pyongyang mène une campagne de séduction en Corée du Sud où les majorettes de la délégation nord-coréenne font sensation…

2’35 - Papier enregistré pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

Renault-Samsung, une bonne reprise ! – Alain Devalpo (août 2003)

En 2000 Renault prend possession de 70 % des actifs de Samsung motors, une filiale en faillite du plus important chaebol coréen. Jerome Stoll, le dirigeant de l’entreprise Renault-Samsung fait le point sur cette reprise réussie et sur la synergie entre Renault (France), Samsung (Corée) et Nissan (Japon) sur le marché asiatique.

7’30 – Inédit

Écouter

BQ HQ

La conférence à 6 de Pékin – Alain Devalpo (août 2003)

Le 29 août Les pourparlers entre la Corée du Nord, la Corée du Sud, le Japon, les États-Unis, la Russie et la Chine se sont terminés sans accord sur le programme nucléaire nord-coréen. Pierre Chabal est maître de conférence en Sciences politiques à l’Université du Havre et chargé de cours à Paris 8. Auteur d’un rapport à l’OTAN (1996) sur « L’émergence d’un cadre de Sécurité collective en Asie du Nord-est ». Il plaide pour un rôle plus actif de l’ASEAN dans ce dossier.

2’30 - Reportage réalisé pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

La tragédie des réfugiés nord-coréens. Alain Devalpo (juillet 2003)

Panmunjeom

La situation désespérée des réfugiés nord-coréens en Chine est le titre d’un rapport de Médecins Sans Frontières daté de mars 2003. Il s’agit des réfugiés qui quittent au péril de leur vie le régime stalinien de Pyongyang pour des raisons politiques ou pour ne pas mourir de faim. De l’autre coté de la frontière, la Chine qui devrait au moins étudier une demande d’asile selon le droit international pourchasse ces réfugiés et les rapatrie de force. Les ONG qui leur viennent en aide sont elles aussi menacées par les autorités chinoises et leurs membres risquent jusqu’à 7 années de prison.

14’35 - Reportage réalisé pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

Le bataillon français de Corée – Alain Devalpo (juillet 2003)

Le 27 juillet 1953, la Corée du Nord et la Corée du Sud signaient l’armistice. C’était la fin d’un cauchemar, non seulement pour les Coréens mais aussi pour les troupes des 16 pays engagés dans le conflit sous la bannière de l’ONU, dont la France.

2’03 - Reportage réalisé pour France Info.

Écouter

BQ HQ

Retraité, 65 ans, recherche un emploi… – Alain Devalpo (juin 2003)

En Corée du Sud, travailler après 60 ans n’a rien de marginal. D’ailleurs il y a un marché de l’emploi pour les personnes âgées et il existe des cellules de recherche d’emplois dans les foyers du troisième âge.

2’30 - Reportage réalisé pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ

La télé sur Internet. – Alain Devalpo (avril 2003)

En Corée du Sud, la télé câblée c’est presque déjà du passé. Aujourd’hui c’est la télé par ADSL aussi appelée par Internet haut débit qui se développe. Autrement dit, on peut regarder la télé sur son ordinateur et choisir de voir ses programmes préférés.

2’30 - Reportage réalisé pour Radio France Internationale.

Écouter

BQ HQ